Accueil WC
Bien choisir son WC et ses composants
Guide de Choix WC

“Bien choisir” son wc et ses composants

Les toilettes sont indispensables dans toute habitation qui se respecte. Vous rencontrez des difficultés pour choisir le modèle qu’il vous faut selon vos besoins ? Pour vous aider, Outiz vous propose son guide de choix afin d’opter pour les toilettes qui vous correspondent le mieux parmi les différentes options existantes sur le marché.

1. WC à poser ou WC suspendu

Les WC les plus « classiques » sont sans conteste les WC à poser. Très faciles à installer, ils conviennent à une évacuation horizontale ou verticale (si vous avez la possibilité de faire passer vos tuyaux dans le sol et non pas dans le mur). Ils peuvent être de forme ronde ou carrée. Vous pouvez opter pour des WC dotés d’une cuvette courte pour limiter la perte de place. Abordables, ils s’adaptent à une grande majorité de salles de bain ou toilettes.

Les WC suspendus sont plus esthétiques. En effet, le réservoir est masqué derrière un bâti-support encastré dans le mur, seules la cuvette et la chasse d’eau sont visibles. Ces WC fonctionnent avec une évacuation verticale. D’un encombrement moindre par rapport à des WC traditionnels, ils permettent surtout de gagner de la place sous la cuvette et vous facilitent également le nettoyage de votre pièce. Enfin, vous pouvez régler la hauteur de la cuvette. Si vous êtes handicapé ou qu’un membre de votre famille l’est, tournez-vous vers des WC surélevés PMR. Ils respectent les normes pour les personnes à mobilité réduite.

2. Quel bâti-support pour fixer vos WC suspendus ?

Si vous avez choisi des WC suspendus, sachez que ces derniers sont fixés par l’intermédiaire d’un bâti-support. Cette structure métallique va non seulement porter votre cuvette suspendue mais aussi la chasse d’eau, la tuyauterie, le coffrage ou l’habillage et la plaque de déclenchement de vos WC. Il est dissimulé car directement intégré dans le mur ou le sol.

Lequel choisir ? Tout dépend du matériau dans lequel vos murs et votre sol sont fabriqués.

  • Les bâti-supports muraux se fixent sur des murs porteurs (béton, brique pleine ou parpaing plein), c’est-à-dire capables de supporter des charges lourdes.
  • Les bâti-supports autoportants doivent être fixés sur un sol en béton pour une meilleure stabilité. Ils sont à privilégier lorsque vos cloisons sont plus légères.
  • Les bâti-supports universels peuvent, quant à eux, aussi bien se fixer au mur qu’au sol.

Attention, si votre mur est en plaque de plâtre et votre sol en bois ou votre mur et votre sol tous deux en bois, vous ne pouvez pas installer de bâti-support. Pour votre confort, sachez qu’Outiz propose également un bâti-support extra plat ainsi qu’un bâti-support bénéficiant d’une hauteur réduite.

Pour habiller votre bâti-support, Outiz propose de nombreux modèles de coffrage et d’habillage universels pour tous les bâtis et recoupables selon les dimensions souhaitées du client, mais aussi de plaque de déclenchement. A vous de choisir selon la couleur (gris, blanc, noir), la finition (brillant, brossé, mat) et la matière, les possibilités sont infinies afin de personnaliser vos plaques de déclenchement !

Conseil malin : connaissez-vous l’ensemble complet NF de la marque Siamp ? Ce colis inclut le bâti-support autoportant, la cuvette ainsi que l’abattant. Pratique, non ?

3. L’importance du réservoir et du mécanisme de votre chasse d’eau pour vos WC à poser

En plus de la cuvette, chaque WC à poser est composé d’un réservoir et d’un mécanisme de chasse d’eau. Chez Outiz, qu’importe le pack que vous achetez, tous les éléments sont vendus avec. Si vous avez besoin de changer l’une de ces pièces, dans le cadre d’une rénovation, nous les proposons également à l’unité.

Le réservoir stocke un certain volume d’eau avant d’être déversé par actionnement de la chasse d’eau. Il peut être attenant à la cuvette, haut, encastré dans le mur (pour les WC suspendus) ou semi-bas (toilettes à la turque, par exemple). Vous pouvez le choisir en fonction de son volume (simple ou double), son type de montage (mural, bas ou encastré) et le matériau dans lequel il est fabriqué (plastique, porcelaine). Le réservoir est également relié à un robinet d’arrêt, installé soit sur le côté ou en-dessous.

La chasse d’eau permet d’évacuer les eaux souillées de la cuvette de vos WC. En plus d’un mécanisme destiné à réguler les entrées et sorties d’eau du réservoir, celle-ci est composée d’un robinet flotteur, chargé de contrôler le niveau de l’eau. Connecté au robinet d’alimentation, il va l’arrêter lorsque le niveau de l’eau a atteint son maximum dans le réservoir. Vous pouvez opter pour un flotteur à levier ou un flotteur servovalve.

Pour aller plus loin, vous pouvez lire notre article sur le robinet flotteur Quieto OD, celui-ci vous permet de faire de précieuses économies !

Selon le modèle de chasse d’eau que vous achetez, votre facture d’eau peut grimper. Nous vous conseillons d’opter pour un modèle à double commande. Ainsi, il ne tient qu’à vous d’utiliser une partie ou la totalité du réservoir. Le mécanisme peut être composé d’une tirette ou de boutons poussoirs (simple ou double).

4. L’alternative du broyeur

Si vous n’avez pas d’évacuation gravitaire, si le diamètre de celle-ci est inférieur à 100mm ou encore si la pente est relativement faible dans la pièce où vous désirez installer vos WC, vous pouvez vous tourner vers un broyeur. Les WC broyeurs sont reliés à une prise électrique afin d’actionner le moteur qui va faire tourner des petites lames tranchantes dans la cavité intérieure de votre cuvette. Attention il n’y a pas de broyeur pour les cuvettes suspendues et le moteur des WC à broyeur fait du bruit lorsqu’il fonctionne.

Dans le cas où vos WC se trouvent au sous-sol de votre maison, pour compléter votre installation, n’hésitez pas à investir également dans l’achat d’une pompe de relevage. Ce dispositif est très pratique lorsque vos eaux chargées se situent à un niveau inférieur par rapport à votre réseau d’assainissement. Une pompe de relevage permet donc, comme son nom l’indique si bien, de relever les eaux usées de votre fosse septique et ainsi d’éviter le dégorgement.

Pour relier vos toilettes au réseau d’évacuation des eaux usées, vous aurez aussi besoin de joints, pipes et coudes pour WC. Si vous voulez en savoir plus, nous avons rédigé un article complet sur les différents joints selon le type de travaux de plomberie que vous comptez réaliser.

5. Un abattant qui vous ressemble

L’un des derniers critères à prendre en compte, et non des moindres : l’abattant de vos toilettes, également appelé lunette. Il est composé d’un panneau que l’on relève et baisse sur la cuvette et d’un couvercle. Votre lunette peut être en polyester, en bois ou en polypropylène. Différents modèles existent : abattants déclipsables pouvant être enlevés complètement pour faciliter l’entretien de votre WC, abattants à fermeture lente pour ne pas le casser ou l’abîmer lors de sa fermeture.

Concernant la couleur et les motifs, les choix sont illimités !

6. Vérifiez la conformité à la norme NF Appareils sanitaires

Qu’importe l’appareil ou le composant sanitaire que vous projetez d’acheter (pack WC, bâti-support, réservoir de chasse équipé, robinet pour réservoir de chasse, mécanisme de vidange pour réservoir de chasse ou abattant pour cuvette WC), vous devez faire attention à ce qu’il soit conforme aux règlements NF 017, NF 076 et NF 240 approuvés par AFNOR CERTIFICATION. Ils imposent notamment que les appareils soient réalisés dans un matériau résistant aux produits de nettoyage réservés à cet effet et au contact de produits chimiques non prohibés. Les appareils suspendus doivent être, quant à eux, suffisamment solides et les robinets fiables et durables. Ces règles garantissent ainsi la sécurité des appareils.

7. Pour plus d’hygiène, craquez pour une cuvette sans bride

Une nouvelle génération de toilettes a également fait son entrée dernièrement sur le marché : les cuvettes sans bride, c’est-à-dire sans le rebord intérieur de la cuvette. La bride est ainsi remplacée par un système de languette ou de lèvre en céramique qui va diriger l’eau vers l’avant et les côtés de la cuvette. Ce modèle présente de nombreux avantages. Tout d’abord, vous pouvez la nettoyer avec une simple éponge, fini le balai brosse ! Ensuite, il y a moins de bactéries car le fameux rebord où elles aimaient se loger n’existe plus. De plus, vous faites des économies, le volume d’eau pour évacuer les matières étant moins important. Enfin c’est beaucoup plus joli, si vous avez envie d’un WC moderne et épuré, c’est ce modèle qu’il vous faut.

8. Optez pour des accessoires et produits complémentaires

Ca y est vous avez choisi le modèle de toilettes selon vos besoins et vos envies. Mais avez-vous pensé aux produits complémentaires que vous pourriez acquérir ? Outiz propose toute une gamme de sèche-mains (avec ou sans capteur) et autres accessoires pour vos WC.

Les principales marques