Accueil Guide de choix Scie sabre
Bien choisir sa scie sabre
Guide de Choix - Scie sabre

“Bien choisir” sa scie sabre

Une scie sabre est une scie électrique polyvalente, comme une scie sauteuse ou une scie circulaire, qui vous permet de couper de nombreux matériaux : du bois au plastique en passant par l’acier. Cet outil électroportatif conviendra aussi bien à des travaux de bricolage que de jardinage. Il existe des scies sabres sans fil sur batterie, des modèles filaires ou pneumatiques. Choisissez votre appareil en fonction de sa course, sa profondeur de coupe, sa puissance et, bien sûr, son ergonomie !

1. A quoi sert une scie sabre ?

Une scie sabre n’est ni plus ni moins que la version électrique de la scie égoïne. Également appelée scie à guichet électrique, elle reproduit le mouvement de va-et-vient de cette scie manuelle mais beaucoup plus rapidement. Motorisée et portative, la scie sabre vous apporte ainsi un grand confort d’utilisation. Les menuisiers et les charpentiers la plébiscitent car elle leur permet de ne pas s’épuiser à scier pendant des heures, d’accéder aux endroits inaccessibles et de travailler en toute sécurité.

Équipée d’une lame souple bimétal et d’un boîtier, la scie sabre fonctionne un peu comme une scie sauteuse : c’est le moteur qui actionne la lame. Toutefois, avec une scie sabre, le mouvement de la lame se situe dans le prolongement de la scie et non pas perpendiculaire à la semelle.

Cet outil électroportatif est puissant, maniable et polyvalent : grâce à lui vous pouvez accomplir plusieurs tâches.

2. Quel type de matériau peut-elle couper ?

Une scie sabre peut couper de nombreux matériaux comme : le bois (tendre, dur, vert, avec métaux), les métaux ferreux ou non ferreux (acier, zinc, profilé métallique), le cuivre, le plastique (PVC) le plâtre et les carreaux de plâtre, le fibrociment, le béton cellulaire ou la brique rouge - à condition d’utiliser une lame adaptée.

De plus, la scie sabre est capable de découper dans des endroits difficiles à atteindre et exigus (un tuyau qui sort du mur ou le cadre d’une porte, par exemple).

Elle pourra également être utilisée pour découper de petites branches au sein de votre jardin (élagage ou coupe de bois de chauffage de petit diamètre) et réaliser des coupes droites lors d’un chantier. Elle n’est pas faite pour les découpes minutieuses et précises mais pour les travaux de démolition.

3. Quels sont les différents modèles de scie sabre ?

Scie sabre électrique filaire

La scie sabre électrique filaire vous permet d’effectuer des travaux longue durée. Ce modèle est beaucoup plus performant (plus d’autonomie et de puissance) que son homologue à batterie.

Son seul inconvénient est le fil : attention à ne pas le sectionner ou à vous prendre les pieds dedans !

Scie sabre sans fil sur batterie

La scie sabre sans fil sur batterie convient aux travaux courants de charpenterie et aux utilisations occasionnelles. C’est la scie idéale si vous ne disposez pas d’électricité sur votre chantier ou au fond de votre jardin. Elle est également pratique pour atteindre les endroits inaccessibles. La scie sabre sans fil est compacte et offre une grande flexibilité. Elle peut avoir une puissance comprise entre 12 et 18 volts.

Ses performances sont toutefois limitées par rapport à un modèle filaire et sa batterie rend l’appareil un peu plus lourd. Elle n’est donc pas adaptée à un usage prolongé...

Scie sabre à motorisation pneumatique

La scie sabre pneumatique fonctionne avec un système d’air compressé. Elle est particulièrement appréciée des professionnels. Vous pouvez l’utiliser pour couper de l’acier, de l’aluminium et du plastique. Enfin, sachez qu’elle est à privilégier sur les chantiers à risques explosifs ou mal aérés.

4. Quelle puissance ?

La puissance de la scie sabre est l’un des critères qui détermine le rendement de votre travail. Elle peut être comprise entre 400 watts pour les modèles d’entrée de gamme et jusqu’à 1 300 watts pour les modèles les plus évolués. Nous vous conseillons de ne pas choisir un modèle en-dessous de 500 watts. Prenez au moins une scie sabre d’une puissance de 600 watts même pour des travaux courants ou faire des découpes classiques.

La puissance dépend donc de l’ampleur de vos travaux. Plus la puissance est importante, plus votre machine sera puissante.

5. Quelle capacité de coupe ?

La capacité de coupe est liée à la puissance et détermine également le rendement de votre travail. Selon la matière (bois ou métal), votre scie sabre ne sera pas capable de couper la même épaisseur.

6. Quelle vitesse de rotation ?

La vitesse de rotation est exprimée en nombre de tours par minute. Plus la vitesse est importante, plus la scie sera performante. Vous devez l’adapter en fonction du type de matériau que vous souhaitez couper. C’est un critère particulièrement important surtout si vous souhaitez travailler vite et bien. Plus votre scie sabre peut fonctionner à grande vitesse, plus vous pourrez travailler sur des matériaux durs en un rien de temps ! On estime qu’une bonne scie sabre doit au moins posséder une vitesse de coupe de 2 000 tours/min.

Le bois et les matériaux tendres nécessitent une vitesse élevée alors que les matériaux durs comme le métal ou le plastique demandent une vitesse assez lente, pour éviter de faire surchauffer votre lame ou de faire fondre votre surface.

Bonne nouvelle ! Pour faciliter votre travail, sache qu’il existe des modèles dont la vitesse de rotation peut être réglée au préalable via une gâchette ou une molette. Cela permet d’éviter les vibrations et de ne pas détériorer vos pièces.

7. Qu’est-ce que la course ?

La course représente la distance que la lame doit parcourir lors du mouvement de va-et-vient. Plus cet écart est important, plus votre lame sera capable de couper rapidement. Les scies sabres possèdent bien souvent une course comprise entre 20 et 30 mm.

8. Qu’est-ce qu’un mouvement pendulaire ?

Afin de réaliser des coupes droites plus rapidement, optez pour un modèle doté d’un système pendulaire. Cette fonction permet à la lame, en plus de bouger de haut en bas, de faire des petits mouvements circulaires. Cela augmente ainsi l’efficacité de vos coupes dans le bois et facilite l’évacuation de sciures. Enfin, la durée de vie de votre lame est augmentée puisque l’échauffement est limité.

Seul inconvénient : votre coupe est moins précise. Si vous souhaitez effectuer un travail propre et net, désactivez la fonction pendulaire.

9. Quelle lame choisir ?

La lame doit être adaptée au matériau que vous souhaitez couper. Nous vous conseillons d’opter pour une scie sabre livrée avec plusieurs lames. Cela vous permettra de travailler sur divers matériaux. Il existe différents types de lames : à grosse denture, à denture inversée ou sans denture.

Concernant les dents : plus une lame compte de dents, plus le trait de coupe est fin : pour les matériaux tendres, optez pour une lame avec de nombreuses dents. Pour des matériaux durs, c’est le contraire.

Certains modèles de scie sabre sont équipés d’un dispositif de fixation SDS, cela permet de changer la lame plus rapidement et aisément. Nous vous conseillons de privilégier un changement de lame sans outils sur la tête de sciage.

Dans tous les cas, il est impératif de débrancher votre outil avant de retirer ou de placer votre lame.

10. Comment bien utiliser une scie sabre ?

Vous servir correctement de votre scie sabre est important afin de ne pas risquer de vous blesser bêtement. Certaines précautions doivent être prises afin de prendre en main votre appareil en toute sécurité.

  • Veillez à bien vous protéger. Enfilez des lunettes de sécurité et des gants de protection. Pour des travaux de démolition, mettez également des vêtements de travail, des chaussures de sécurité, une protection des voies respiratoires et un casque de protection;
  • Faites attention à votre espace de travail et à sa propreté. En effet, avec un atelier en désordre, les accidents sont plus vite arrivés (vous pourrez, par exemple, couper un fil électrique par mégarde). Nettoyez et éclairez bien votre espace de travail ;
  • N’utilisez pas votre scie électrique dans un environnement sujet aux risques d’explosion et où se trouvent des liquides inflammables et du gaz ;
  • Vérifiez que les poignées ergonomiques sont bien installées. Cela évitera les vibrations intempestives ;
  • Choisissez une lame adaptée au matériau que vous désirez couper ;
  • Si vous devez changer la lame ou procéder à certains réglages, débranchez votre scie électrique ou enlevez la batterie pour éviter un démarrage inopiné de votre outil. Même chose quand vous rangez votre scie sabre ;
  • Enfin, faites attention à ce que votre outil soit rangé dans un endroit sécurisé et à l’abri des enfants.

11. Comment bien l’entretenir ?

Vous souhaitez conserver votre scie sabre le plus longtemps possible ? Il convient donc de l’entretenir régulièrement.

Pour cela, vous devez nettoyer votre lame après chaque utilisation pour enlever les éventuels résidus de résine de bois avec de l’alcool à brûler. Ensuite, graissez-la régulièrement avec de l’huile adaptée et dès les premiers signes d’oxydation, vous pouvez appliquer de la laine d’acier pour poncer votre lame. Attention n’appuyez pas trop fort !

Enfin, veillez à ce que votre lame soit toujours protégée dans un endroit sûr : dans son cache d’origine ou dans un protège-lame en plastique. Ne la rangez surtout pas à plat mais suspendez-la sur un support stable.

Les principales marques

Découvrez nos derniers guides