Accueil Raccord soudure cuivre
Bien choisir ses outils pour travailler le cuivre - Raccord soudure cuivre
Guide de Choix - Raccord soudure cuivre

“Bien choisir” ses outils pour travailler le cuivre

Le cuivre est le matériau de canalisation le plus utilisé à travers le monde, que ce soit pour vos installations sanitaires (distribution eau chaude et froide) ou vos réseaux de gaz (chauffage). Ses qualités sont nombreuses : il est fiable, durable, robuste, esthétique et universel. L’ensemble des tubes en cuivre sont compatibles avec les gammes de raccords de tous les fabricants. Il résiste également aux températures élevées, aux UV, aux fortes pressions et au feu. Découvrons maintenant comment le travailler comme un professionnel.

1. Choisir le bon tube en cuivre

Imperméable aux gaz, à l’oxygène et aux agents extérieurs polluants et contaminants, un bon tube en cuivre doit être en mesure de préserver la qualité de l’eau - en luttant contre le développement des bactéries - la salubrité des réseaux sanitaires et donc, d’éviter l’embouage des réseaux.

100% recyclable, le cuivre a également l’avantage de s’entartrer moins rapidement que les autres matériaux. Enfin, il résiste à la corrosion et est facile à mettre en œuvre et à assembler. Insensible aux atmosphères réductrices, il possède une excellente aptitude au soudage, préconisée par la norme NF EN 1057.

En effet, depuis 1884, les tubes et les raccords en cuivre bénéficient de la marque NF qui atteste de la conformité de la norme européenne EN 1057 et de sa qualité de fabrication.

Les tuyaux de cuivre peuvent se présenter sous deux formes : cuivre écroui ou cuivre recuit. Le premier est vendu en couronne et est destiné à être encastré. Le second s’acquière en barre rigide et est utilisé en apparent.

Attention, selon l’appareil que vous souhaitez raccorder, le diamètre de votre tuyau ne sera pas le même :

  • pour un lavabo, un lave-mains, un lave-linge, des WC, un bidet ou un lave-vaisselle, il est préconisé d’utiliser un tuyau d’un diamètre intérieur minimum de 10 mm. Un tube de cuivre de dénomination 12 est donc tout indiqué (son diamètre intérieur est bien de 10 mm) ;
  • pour un évier ou une douche, un tuyau d’un diamètre intérieur minimum de 12 mm est conseillé. Optez donc pour un tube de dénomination 14 (son diamètre intérieur est de 12 mm) ;
  • pour une baignoire, un tuyau d’un diamètre intérieur minimum de 13 mm est recommandé. Tournez-vous vers un tube de dénomination 15 (son diamètre intérieur est de 14 mm).

La dénomination désigne donc le diamètre extérieur de votre tube en cuivre et le diamètre intérieur correspond à cette dénomination moins l’épaisseur de votre tube.

2. Choisir les bons raccords

Afin de relier vos tuyaux entre eux ou à vos équipements sanitaires (robinet, chaudière), vous allez avoir besoin de raccords (tés pour effectuer vos embranchements, manchons pour raccorder deux tuyaux entre eux ou coudes pour changer la direction de votre canalisation). Plusieurs types de raccords existent :

  • à souder (à l’étain ou au cuivre). Attention, une fois en place, vous ne pouvez pas les démonter ;
  • à sertir. Cette technique d’assemblage sans soudure et à froid est possible grâce à une pince à sertir ;
  • à visser. En laiton, ils permettent de créer des raccords une fois qu’un collet battu a été façonné sur le tube du cuivre écroui. Cet assemblage sans soudure permet de raccorder vos tubes et des éléments de robinetterie. L’étanchéité est possible grâce à la filasse ou du téflon. Démontable, il ne peut pas être utilisé en encastré ou pour le gaz ;
  • à compression. Prêt à l’emploi, ce raccord se monte et se démonte par simple vissage. Pour autant, l’étanchéité est totale et vous permettra de réaliser vos petits chantiers de rénovation en toute sécurité ;
  • instantané. Le raccordement et l’étanchéité se font sans outil.

3. Le bon plan outiz: les prix à cours !

Le Bon Plan Outiz - Nos meilleurs prix en ligne

Maintenant que vous savez quels tubes et quels raccords choisir, mieux vaut les acquérir au meilleur prix !

Cela tombe bien, chez Outiz, à chaque début de mois, on a décidé de vous gâter. Retrouvez nos produits phares, proposé à des prix défiants toute concurrence. On vous propose des offres hallucinantes, que vous soyez un plombier professionnel ou un bricoleur du dimanche.

N’attendez plus pour profiter de nos réductions !

4. Les outils indispensables pour travailler le cuivre

Choisir les bons tubes et raccords en cuivre est indispensable mais, encore faut-il, acquérir les bons outils pour les travailler correctement.

Pour couper le cuivre

  • une scie à métaux ou un coupe-tube.

Pour sertir le cuivre

  • une pince à sertir ou une sertisseuse.


Pour cintrer le cuivre

  • une cintreuse.

Pour souder le cuivre

  • un chalumeau, une lampe ou un poste à souder.

5. Les accessoires et produits complémentaires pour souder (braser)

Si vous avez opté pour une soudure, vous aurez besoin de certains accessoires et produits complémentaires comme de la poudre décapante pour faciliter la soudure, du gaz de soudage (à mettre dans votre chalumeau ou votre lampe à souder) pour chauffer la liaison tube/raccord avec de la brasure ou de l’étain à souder, des joints, de l’abrasif pour dépolir l’extrémité de vos tubes ou encore un étau pour bien tenir votre tuyau pendant l’opération.

6. Ne faites pas l'impasse sur la protection

Enfin, avant de vous lancer dans la soudure, mieux vaut être bien protégé. C’est pour cela qu’Outiz vous propose toute une gamme de gants et de masques afin de travailler vos tuyaux et raccords en cuivre en toute sécurité

7. Quelles alternatives choisir pour votre plomberie ?

Si vous n’êtes pas trop cuivre, vous pouvez aussi vous orienter vers un tube en PER ou multicouche.

Comme le tube en cuivre, le tube PER ne s’entartre pas et résiste à la corrosion. De plus, il réduit les nuisances sonores. Ne nécessitant pas de soudure, il est donc assez rapide à mettre en œuvre. En revanche vous ne pouvez pas le poser en apparent car il est sensible aux UV. Vous devez donc le gainer ou l’encastrer. Il nécessite également des raccords spécifiques, ce qui risque de vite faire grimper votre facture. Enfin, sachez qu’il est très sensible à la dilatation, prévoyez donc une marge sur la longueur de vos tuyaux.

Le tuyau multicouche possède les mêmes qualités que le PER. En plus, il résiste aux UV, bénéficie d’une bonne longévité et est étanche à l’oxygène, fini le risque d’encrassement ! Il est plus facile à cintrer et à couper et ne durcit pas avec le froid. Il permet également une plomberie sans soudure. Malheureusement il n’existe pas de normes pour les diamètres entre les différents fabricants et vous devrez disposer d’un tube et de raccords de même marque pour garantir l’installation.

Les principales marques