Accueil Guide de choix Pistolet à peinture
Bien choisir son pistolet à peinture
Guide de Choix - pistolet à peinture

“Bien choisir” son pistolet à peinture

Un pistolet à peinture est un outil on ne peut plus pratique ! Performant et efficace, ce système de pulvérisation vous permet de réaliser différents travaux de peinture. De plus, il remplace à merveille les bons vieux rouleaux et pinceaux. Quelle que soit la surface que vous désirez peindre - un mur, un plafond, des volets, un meuble ou même un portail - un pistolet à peinture vous fera gagner un temps non négligeable pour un résultat impeccable ! Il vous apportera également un grand confort de travail. Choisissez-le en fonction de sa pression, de son débit, de la fréquence d’utilisation et, bien évidemment, de son prix.

1. Comment fonctionne un pistolet à peinture ?

Le principe d’un pistolet à peinture est qu’il pulvérise la peinture de façon uniforme et homogène sur n’importe quel support : plastique, bois, mur, plafond, volets, meuble ou encore portail. Cet outil fonctionne grâce à un moteur qui va projeter la peinture sous pression, stockée dans un réservoir à peinture, via une buse. Un pistolet à peinture vous permet d’être précis, même dans des zones difficiles d’accès comme les angles et les coins, et de gagner du temps.

2. Pistolet à peinture électrique ou pneumatique ?

Pistolet à peinture électrique

Un pistolet à peinture électrique est composé d’un moteur qui va actionner un piston. De cette action résulte une projection de la peinture sur votre support. La pression varie selon les modèles. C’est un modèle qui convient davantage à des particuliers. Pourquoi ? Car il ne nécessite pas la présence d’un compresseur. Pas besoin de l’acheter ou de le louer donc !

Pour un pistolet électrique, les prix se situent entre 20 et 150 euros.

Pistolet à peinture pneumatique

Un pistolet à peinture pneumatique, également appelé pistolet à air comprimé ou à compression, doit être raccordé à un compresseur indépendant. C’est lui qui va fournir l’air comprimé directement envoyé au pistolet. C’est un modèle réservé aux professionnels ou au bricoleurs avertis. Il existe deux types de pistolet à air comprimé, différenciés par la position du godet :

  • le pistolet à gravité où le godet est situé au-dessus. Précis, il doit, toutefois, toujours être orienté du haut vers le bas car sa pression est limitée. Il est ainsi impossible de peindre à l’horizontal avec ;
  • le pistolet à aspiration ou à succion où le godet est situé en-dessous. Il est moins maniable mais convient aux travaux à la verticale.

Qu’importe le pistolet à peinture choisi, pensez à bien vérifier les conditions de dilution de votre peinture. Celle-ci devra être plus liquide que si vous l’appliquez au rouleau ou au pinceau. Elle peut se diluer à l’eau pour une peinture acrylique ou avec un solvant type white spirit pour une peinture glycéro.

Vous trouverez des pistolets à peinture pneumatiques compris entre 10 et 600 euros.

3. Pistolet à peinture basse ou haute tension ?

Pistolet à peinture basse tension

Un pistolet à basse pression est un pistolet électrique destiné pour les petits travaux ponctuels. Moins cher, il conviendra parfaitement aux particuliers. C’est un modèle facile à utiliser et assez maniable pour les novices. Il existe également des stations de peinture basse pression adaptées pour les petites ou les moyennes surfaces ainsi que les petits travaux de rénovation.

Les pistoles à peinture basse tension coûtent entre 100 et 200 euros.

Pistolet à peinture haute tension

Un pistolet à haute pression est équiper d’un compresseur et permet ainsi d’effectuer des travaux important comme : repeindre un mur ou une façade extérieur en briques, par exemple. Il est plus performant que le modèle basse pression et donc, plus onéreux.

Les pistolets à peinture haute tension tournent plutôt autour des 400 euros.

4. Focus sur les modèles Airless et HVLP

Pistolet Airless

Un pistolet Airless n’est ni plus ni moins qu’un pistolet alimenté sous haute pression à l’aide d’une pompe. Sans réservoir, le piston est directement plongé dans le pot de peinture grâce à son moteur. La vitesse d’application est ainsi améliorée et la quantité consommée réduite. Ce pistolet est pratique mais plus cher et convient donc plutôt aux peintres du bâtiment.

Pistolet à peinture HVLP

Un pistolet à peinture HVLP - pour High Volume, Low Pressure - est un modèle dont la pulvérisation est diminuée par rapport à un pistolet à peinture Airless. Cela évite ainsi le fameux effet brouillard.

En effet, lorsque vous peignez à l’aide d’un pistolet à peinture, un brouillard est créé lors de l’application. Vous devez ainsi faire attention à ce qu’il ne se dépose pas sur les surfaces non protégées. Un pistolet électrique HVLP réduit ce brouillard de manière considérable. Il assure ainsi de meilleures finitions et vous permet d’économiser de la peinture. C’est un modèle dont les charpentiers et les ébénistes sont friands. Attention, il ne convient que pour des petites surfaces.

Pour un pistolet à peinture HVLP, comptez autour de 200 euros.

5. Quels sont les différents critères de sélection ?

Débit réglable

Le débit correspond à la quantité de peinture nécessaire pour recouvrir une surface donnée en une minute. Le débit est lié à la pression, plus la pression est forte, plus vous aurez un débit suffisant pour peindre une grande surface. Nous vous conseillons d’opter pour un débit réglable afin que votre pistolet à peinture puisse s’adapter à vos différents types de travaux. Un débit faible est idéal pour repeindre un mur alors qu’un débit plus important est indispensable pour un mur. Attention toutefois aux risques de coulures si votre débit est trop fort.

Capacité du réservoir

Votre pistolet à peinture peut être, ou non, équipé d’un réservoir. Ce dernier peut être à poser ou à porter. Attention, pour un réservoir à porter, à son poids. Préférez un pistolet à réservoir maniable et possédant une grande capacité. En effet, plus votre réservoir sera grand, plus vous pourrez travailler longtemps sans recharger. Les modèles avec réservoirs sont cependant plus lourds mais ceux sans réservoir, même s’ils sont mobiles, durent évidemment moins longtemps.

Longueur du tuyau

Optez pour un tuyau assez long pour accéder aux recoins les plus retirés et difficiles à atteindre. Un 7 mètres vous garantira une manipulation aisée de votre appareil.

6. Quels accessoires choisir ?

Buse

La buse est l’orifice par lequel le pistolet effectue le jet de pulvérisation. Elle peut être fixe ou mobile. Nous vous conseillons d’opter pour une buse orientable afin de pouvoir réaliser vos travaux dans plusieurs directions : horizontale, verticale ou encore concentrée circulaire (pour des petites zones).

Pompe

Préférez un pistolet équipé d’une pompe démontable. Cela facilitera grandement son entretien !

7. Conseils d’utilisation et d’entretien

Utiliser un pistolet à peinture n’est pas si simple, il convient de respecter certains gestes comme de :

  • Se protéger à l’aide d’un masque, des gants de protection voire d’une combinaison intégrale ;
  • Protéger également l’environnement avec des bâches de protection et des ruban adhésifs ;
  • Bien diluer la peinture ;
  • Régler la buse, la largeur du jet et le débit ;
  • Tester d’abord sur une petite surface avant de se lancer ;
  • Peindre en réalisant des mouvements lents et continus à environ 15/20 cm de la surface, de façon verticale. Puis une deuxième couche de façon horizontale, afin d’obtenir un résultat uniforme et homogène.

Pour l’entretien et ainsi garantir l’efficacité et la durée de vie de votre pistolet, nous vous conseillons de :

  • Rincer votre pistolet après utilisation ;
  • Vider le godet et le remplir d’eau ;
  • Nettoyer le réservoir, la buse et le pistolet avec de l’eau savonneuse et du white spirit.

Les principales marques

Découvrez nos derniers guides