Accueil Guide de choix Mécanisme de chasse d'eau
Bien choisir son mécanisme de chasse d'eau
Guide de Choix - mécanisme de chasse d'eau

“Bien choisir” son mécanisme de chasse d'eau

Il existe plusieurs sortes de mécanismes de chasse d’eau sur le marché afin d’évacuer les eaux souillées de la cuvette de vos WC. A vous de choisir le vôtre en fonction de son modèle de déclenchement. Vous pouvez opter pour un mécanisme simple poussoir, double poussoir, à tirette ou à chaînette (pour les plus vieux modèles). Découvrez sans plus tarder notre guide de choix sur le sujet afin de vous équiper de toilettes pratiques et toujours hygiéniques !

1. Comment fonctionne une chasse d’eau ?

Un système de chasse d’eau se compose de plusieurs éléments : le réservoir, l’alimentation en eau et le système d’évacuation. Le réservoir est relié au robinet d’alimentation ainsi qu’à la cuvette. A l’intérieur, on y trouve le mécanisme de WC, qui a pour rôle de réguler les entrées et les sorties d’eau. Cet élément va, en effet, libérer brutalement un certain volume d’eau, lui aussi stocké dans le réservoir. C’est cette expulsion qui va créer un flux fort et ainsi entraîner l’eau souillée en dehors de la cuvette des WC puis la remplacer par de l’eau propre. Le mécanisme de chasse d’eau sert donc à évacuer les déjections de la cuvette de vos WC. Il garantit donc bonne hygiène et vous permet de faire des économies d’eau.

2. Chasse d’eau gravitaire ou sous pression ?

Votre chasse d’eau peut être gravitaire ou sous pression.

Système gravitaire

Ce fonctionnement est le plus courant car il peut s’adapter à tous les types de réservoir, même ceux des WC suspendus. Il consiste à tirer une tige ou à enfoncer un bouton pour libérer l’eau brutalement puis la gravité s’occupe du reste et évacue le contenu de la cuvette.

Hydropneumatique

C’est la pression du réseau d’eau qui va évacuer l’eau selon un principe hydropneumatique. Ce système est plus efficace puisque l’eau possède davantage de puissance mais est plus bruyant.

Ces derniers temps, on observe également des mécanismes de chasse d’eau à déclenchement électronique (via une plaque de commande spécifique). La chasse d’eau se déclenche lorsque la main s’approche à quelques centimètres du bouton - par détection infrarouge - et s’interrompt lorsqu’on la retire.

3. Quels sont les différents types de mécanismes de WC ?

Chaînette

Ce mécanisme ancien ne convient qu’aux réservoirs muraux. C’est de lui que provient l’expression « tirer la chasse » puisqu’on l’actionnait en tirant sur une chaînette. Mais à l’heure actuelle, seuls les mécanismes avec réservoir directement apposés sur la cuvette se vendent. Vous ne verrez plus de réservoir accroché à 2 mètres au-dessus de la cuvette - sauf dans de très vieux logements.

Tirette

Le principe consiste à tirer verticalement une tige métallique. C’est cette dernière qui va débloquer le mécanisme et libérer l’eau du réservoir de la cuvette. Comme la chaînette, ce système est de plus en plus rare car il ne permet pas de gérer la quantité d’eau libérée. Ce ne sont pas des modèles économiques.

Bouton simple poussoir

Ce type de déclenchement est on ne peut plus simple. Il suffit d’appuyer sur un bouton pour que toute l’eau contenue dans le réservoir se déverse dans la cuvette. Vous faites donc des économies en utilisant seulement l’eau nécessaire.

Bouton stop eau

Ce système permet là-aussi de gérer la quantité d’eau délivrée lorsque vous tirez la chasse. Dès que vous relâchez la pression exercée sur le bouton, votre chasse d’eau s’interrompt. Des économies sont là aussi réaliser !

Bouton double poussoir

cette chasse d’eau « à deux vitesses » est plus évoluée puisqu’elle permet de choisir la quantité d’eau libérée. Il y a un petit bouton pour la petite commission et un plus gros pour le reste. Elle permet de limiter votre consommation d’eau.

Le système de commande peut être de différents types : par câble ou directement relié au mécanisme. Le deuxième système est plus robuste.

4. Quels sont les différents types de flotteurs de WC ?

Nous l’avons vu, le réservoir est relié au réseau d’eau du logement via un robinet d’alimentation. Celui-ci peut être fixé sur le côté ou en-dessous et est relié au flotteur. Ce dispositif de coupure d’eau s’ouvre et se ferme automatiquement, en fonction du niveau de remplissage du réservoir. Le flotteur arrête le robinet lorsque le niveau de l’eau est à son maximum.


Deux grandes familles de flotteurs existent : à levier (la vanne est actionnée via un levier pour stopper l’eau) ou servovalve (flotteur remonte comme une jauge de réservoir et actionne la valve pour arrêter l’écoulement de l’eau).


Avant de choisir votre mécanisme de chasse d’eau vous devez connaître la hauteur du réservoir et regarder où est situé le robinet d’alimentation.


A savoir que le robinet flotteur latéral (qui se fixe sur le côté du réservoir donc) est l’option la plus bruyante. Préférez le modèle à alimentation basse, le bruit est largement atténué.

5. Comment entretenir un mécanisme de chasse d’eau ?

Afin de conserver votre installation dans un parfait état de fonctionnement, nous vous conseillons de nettoyer régulièrement votre mécanisme WC. C’est d’autant plus vrai si votre eau est particulièrement calcaire dans votre région. En effet, ce dernier risque de s’accumuler au niveau des joints de votre mécanisme. L’étanchéité sera ainsi beaucoup moins bonne entre le réservoir et la cuvette. Cette opération de nettoyage permet d’éviter les fuites dues à un joint en mauvais état ou entartré mais aussi de faire des économies sur votre facture d’eau !

Les principales marques

Découvrez nos derniers guides