Accueil Guide de choix évier de cuisine
Bien choisir son evier de cuisine
Guide de Choix - Evier de cuisine

“Bien choisir” son évier de cuisine

Un évier de cuisine est indispensable pour vous permettre de vous laver les mains, faire la vaisselle, rincer vos légumes ou encore y déposer vos casseroles sales. Il vous faut un modèle non seulement fonctionnel, résistant, esthétique mais aussi simple à entretenir ! Pour cela, vous devez vous poser les bonnes questions : à poser ou à encastrer ? Simple ou double bacs ? Céramique, granit, inox, résine ou pierre ? A vous de choisir le modèle qu’il vous faut selon le prix, le style de votre cuisine (classique ou moderne) et bien évidemment vos envies.

1. Quels sont les différents types d’évier de cuisine ?

Les éviers peuvent être à poser, encastrables ou intégrés.

L’évier à poser

Un évier à poser se place sur un meuble spécialement conçu pour le recevoir : le meuble sous-évier. Les bords de la cuve doivent parfaitement reposer sur ce meuble. Les tailles doivent donc être identiques. C’est le modèle le plus commun même s’il tend à se raréfier sur le marché.

Avantages :

  • simple à installer car aucune découpe n’est nécessaire ;
  • tuyauterie cachée sous le meuble ;
  • compact pour les petites cuisines ;
  • moins cher.

Inconvénients :

  • l’évier et le meuble doivent être parfaitement compatibles ;
  • la saleté a tendance à s’encastrer autour de l’évier ;
  • le support doit être solide.

L’évier timbre d’office fait partie des éviers à poser. Il s’agit d’un bac carré et profond que l’on utilisait autrefois dans les buanderies ou les arrière-cuisines.

L’évier à encastrer

Un évier encastrable s’insère dans un plan de travail que vous aurez préalablement découpé. Les bords s’appuient sur la surface du plan de travail. N’oubliez donc pas de les rendre étanches aux infiltrations d’eau. C’est la pose que l’on choisit souvent dans une cuisine contemporaine.

Avantages :

  • choix de l’emplacement pour un espace optimisé ;
  • évier esthétique car bac dissimulé sous le meuble de rangement ;
  • facile à nettoyer.

Inconvénients :

  • installation difficile car découpes nécessaires dans le plan de travail ;
  • peu de place sous l’évier à cause de la présence de l’évacuation.

Votre évier peut également être encastré à fleur. Cela signifie qu’il est complètement encastré dans le plan de travail. Il n’y a pas de différence de niveau entre l’évier et votre plan de travail : l’hygiène est donc garantie ! Cette solution pratique est préconisée si vous souhaitez une cuisine moderne.

L’évier intégré

Un évier intégré, également appelé évier sous plan, ressemble à un évier encastrable. La différence ? Il est fixé non pas sur mais sous le plan de travail. Il ne fait qu’un avec et ne peut pas être dissocié. Votre plan de travail est donc parfaitement lisse : il n’y a pas de rebords apparents et les joints sont invisibles. Seule la cuve apparaît, il est donc particulièrement facile à entretenir. C’est un évier esthétique qui s’intégrera dans une cuisine design. Attention toutefois, la fixation doit se faire dans un matériau solide.

Avantages :

  • étanchéité irréprochable ;
  • évier esthétique ;
  • surface lisse ;
  • facile à nettoyer.

Inconvénients :

  • difficile à poser car il faut découper le plan de travail aux bonnes dimensions ;
  • encombrement de la cuve plus bas donc volume sous évier réduit ;
  • impossible de changer l’évier sans son plan de travail.

2. Combien de bacs ?

Après le type de pose, vous pouvez également choisir la configuration de votre évier de cuisine. Il peut être à 1 bac, 1 bac et demi ou 2 bacs. Afin de déterminer la longueur, la largueur et la profondeur qu’il vous faut, il vous suffit de mesurer votre plus grande casserole, cela vous donnera un ordre d’idée assez précis ! Ils peuvent être équipés ou non d’un égouttoir.

Evier 1 bac

L’évier 1 bac est tout indiqué si vous manquez de place dans votre cuisine. Il vous obligera, par ailleurs, à faire votre vaisselle au jour le jour et à ne pas laisser les casseroles s’entasser. Choisissez-le également si vous ne comptez pas l’utiliser au quotidien (cuisine d’appoint ou d’extérieur). Enfin, il est aussi préconisé si vous êtes équipé d’un lave-vaisselle et que vous ne comptez que rincer les fruits et les légumes.

Pour qui ?

Les petits espaces, les utilisations ponctuelles, les cuisines déjà équipées d’un lave-vaisselle ou les buanderies pour rincer le linge.

Evier 1 bac et demi

Un évier et demi est utile pour faire deux choses en même temps. Par exemple : laver vos casseroles pendant que vous rincer vos légumes ou encore nettoyer des poêles pendant que vous évacuez l’eau de cuisson ou décongelez des plats. Un demi-bac supplémentaire peut être bien utile ! Ce type d’évier est fonctionnel et vous permettra de gagner de la place dans une petite cuisine. C’est le parfait compromis entre un évier simple et un évier double.

Pour qui ?

Les petites cuisines et si vous souhaitez faire deux choses en même temps.

Evier 2 bacs

Un évier double est pratique si vous n’avez pas de lave-vaisselle et donc, si vous faites souvent la vaisselle à la main. Vous disposez d’une cuve pour nettoyer et d’une autre pour rincer ustensiles et casseroles. Il est bien souvent équipé d’un égouttoir, pratique pour stocker la vaisselle propre avant de l’essuyer et de la ranger. Vous pouvez même laisser momentanément des casseroles sales dans un bac et vous servir de l’autre pour laver vos légumes, par exemple. Vous pouvez choisir deux bacs de tailles identiques ou un plus large que l’autre. C’est à vous de choisir selon l’utilisation que vous comptez en faire et, bien évidemment, l’espace disponible dans votre cuisine.

Pour qui ?

Les grandes cuisines, les familles nombreuses et les adeptes de la vaisselle à la main.

Dans tous les cas, 1 ou 2 bacs, nous vous conseillons d’opter quoiqu’il arrive pour un égouttoir. Cela vous apportera un confort non négligeable au quotidien. Votre vaisselle lavée à la main pourra sécher à l’air libre tranquillement.

3. Quel matériau ?

Il est maintenant temps de choisir la matière de votre évier. Celui-ci doit non seulement résister aux chocs mais aussi aux changements de température et à l’usure.

Evier en inox

Un évier en acier inoxydable est la matière la plus répandue dans les cuisines. C’est un matériau léger, résistant dans le temps et hygiénique. Son entretien et son installation sont faciles et rapides. En plus d’être moderne et esthétique, l’inox résiste aux chocs, aux hautes températures, à la corrosion, à l’acide et aux rayures - s’il est traité en conséquence. Différents modèles d’inox existent :

  • l’inox lisse avec un bon rapport qualité-prix mais sensible aux rayures et aux tâches d’eau ;
  • l’inox satiné, anti-tâches et anti-rayures ;
  • l’inox brossé, le plus résistant et donc le plus cher.

Evier en céramique

Un évier en céramique confère un look rustique à n’importe quelle cuisine. Résistant à la chaleur, aux rayures, cette matière possède une longue durée de vie en plus de s’entretenir facilement grâce à sa surface lisse et fine. En revanche, un évier en céramique est lourd et volumineux. Il est donc plus difficile à poser que l’inox et conviendra plutôt à des cuisines de grandes tailles. De plus, cette matière est extrêmement fragile et sensible aux chocs. Une casserole ou une poêle qui tombe violemment pourrait abîmer l’émail et entraîner une fêlure disgracieuse.

Evier en grès

Un évier en grès, comme la céramique, est un matériau solide qui s’entretient facilement. Vous pourrez l’intégrer dans une cuisine traditionnelle. Il est toutefois lourd et sensible aux coups et aux chocs thermiques.

Evier en résine de synthèse

Un évier en résine de synthèse résiste aux chocs, aux rayures et aux hautes températures. Si l’entretien est simple, des tâches risquent cependant d’apparaitre avec le temps autour des évacuations. Cette matière convient aussi bien pour une cuisine classique que moderne. Un évier en résine de synthèse est facile à installer car ce matériau est souple et léger. Son prix abordable en fait un bon compromis entre un évier en inox et un évier en céramique.

Evier en pierre

Un évier en pierre ne craint ni les chocs, ni les rayures, ni les tâches, ni les hautes températures. La pierre donne un aspect authentique et sophistiqué à une cuisine. C’est une matière résistante et durable. En revanche, son entretien est délicat et difficile si la pierre est poreuse. De plus, l’encadrement doit pouvoir supporter son poids car c’est le matériau le plus lourd. De ce fait, il est également difficile à poser.

Evier en granit

Un évier en granit apporte un cachet à une cuisine. C’est une matière résistante et solide comparable à la pierre naturelle. Elle résiste aux chocs thermiques et aux rayures et son entretien est simple. Mais elle est chère et lourde.

Evier en verre trempé

Un évier en verre trempé est tendance. Elégant et original, il résiste à la chaleur en plus d’être esthétique. En revanche il reste assez cher.

4. Quelle forme

Evier rectangulaire

L’évier rectangulaire est la forme la plus répandue et la plus pratique. Elle est idéale pour faire la vaisselle, le nettoyage des fruits et légumes mais aussi les tâches ménagères. Ce type d’évier peut s’adapter à toutes les configurations de cuisine possibles et est disponible dans pratiquement toutes les dimensions et formats (1 bac, 1 bac et demi, 2 bacs, avec ou sans égouttoir).

Evier carré

L’évier carré est la forme la plus courante pour les éviers à 1 seul bac. Très compact, il permet d’optimiser l’espace. Il est donc idéal dans une cuisine de petite taille.

Evier rond

L’évier rond n’est pas adapté pour faire la vaisselle mais plutôt pour nettoyer vos fruits et légumes. Il permet également d’optimiser l’espace disponible. Il est à utiliser en complément d’un lave-vaisselle.

Evier d’angle

L’évier d’angle permet de gagner de la place sur un plan de travail qui dispose d’un angle. Il est souvent encastré dans un meuble et grâce à lui, vous n’aurez pas d’espace inutilisé.

5. Quels accessoires ?

Une fois votre évier trouvé, place aux accessoires ! Vidage, robinetterie, plusieurs éléments viendront compléter votre produit.

Vidage

Un évier est toujours vendu avec son vidage. Celui-ci relie la sortie d’eau de votre évier au réseau d’évacuation. En achetant un évier, vous aurez ainsi : un raccordement, un siphon, une bonde, un trop-plein et un panier.

Robinetterie

La robinetterie est toujours vendue à part. Vous avez le choix entre deux types de robinets : le mitigeur ou le mélangeur. Pour des raisons évidentes d’économies d’eau, nous vous conseillons d’opter pour un mitigeur. En effet, à l’inverse d’un mélangeur, le débit et la température de l’eau se règlent à l’aide d’une seule manette. N’oubliez pas d’acheter un modèle de la même marque que votre évier, notamment pour ne pas avoir des différences de couleurs.

Si vous avez plus d’un bac, prévoyez un robinet que pivote à 180° pour alimenter vos bacs. Il existe également des mitigeurs à douchette qui faciliteront le nettoyage de vos ustensiles ou vous permettront de rincer les bords de votre évier.

6. Comment bien entretenir son évier de cuisine ?

Afin d’entretenir au mieux votre évier, n’utilisez surtout pas d’éponge ou de produit abrasif ! Au quotidien, vous pouvez nettoyer votre évier avec de l’eau chaude mélangée avec quelques gouttes de liquide vaisselle puis rincer et essuyer avec chiffon doux. Attention, l’inox ne supporte pas l’eau de Javel ni d’être grattée.

Pour les traces de calcaire, le vinaigre blanc est votre meilleur ami. Evitez les produits anticalcaires qui contiennent souvent de l’acide.

Ne versez pas d’huile ou de sauces en grande quantité dans vos canalisations. N’oubliez pas d’équiper votre évier de filtres pour éviter que les déchets ne bouchent vos tuyaux.

Enfin, nettoyez régulièrement le siphon.

Les principales marques

Découvrez nos derniers guides