Accueil Guide de choix coupe-bordures
Bien choisir son coupe-bordures
Guide de Choix - coupe-bordures

“Bien choisir” son coupe-bordures

Un coupe-bordures vous permet de peaufiner la tonte de votre pelouse jusque dans les moindres détails. En effet, là où votre tondeuse à gazon ne peut aller, le coupe-bordures est l’outil maniable et complémentaire par excellence ! Il se charge ainsi de couper l’herbe avec précision dans les endroits difficiles d’accès pour une tondeuse à gazon comme le tour des arbres, des massifs de fleurs, des talus, sous les haies ou encore le long d’une terrasse.

1. Qu'est-ce qu'un coupe-bordures ?

Un coupe-bordures, également appelé rotofil, est composé d’un manche à deux poignées (une pour maintenir et l’autre pour commander) et d’une tête de coupe. Le fonctionnement de cet outil électroportatif est on ne peut plus simple : le moteur fait tourner une bobine de fil de nylon à grande vitesse. Le fil ainsi tendu devient tranchant et peut alors sectionner l’herbe. Enfantin, non ?

Le coupe-bordures est un appareil qui permet de réaliser les finitions de votre jardin après le passage d’une tondeuse à gazon. En effet, cette dernière ne peut atteindre certaines zones difficiles d’accès comme : les pieds des arbres, les bordures des massifs de fleurs, des allées, des murs, des escaliers et les abords d’une terrasse. Il peut également désherber en-dessous des bancs, des buissons, le long des haies et au fond des talus. Enfin, vous pourrez l’utiliser pour parfaire la taille de vos arbustes.

Le prix d’un coupe-bordures oscille entre 30 euros pour un modèle d’entrée de gamme et peut s’élever jusqu’à 900 euros pour un modèle thermique.

2. Coupe-bordures électrique, sans fil à batterie ou thermique ?

Il existe des modèles équipés d’un moteur thermique (à essence) ou électrique - fonctionnant sur secteur ou sur batterie. A vous de choisir le modèle qu’il vous faut en fonction de la surface de votre terrain et de la fréquence d’usage.

Coupe-bordures électrique

Un coupe-bordures électrique est adapté pour les jardins de taille moyenne. Sa puissance est comprise entre 300 et 1000 watts. Silencieux et léger, il peut être utilisé par des personnes souffrant de mal de dos. Vu qu’il doit être branché sur secteur, son champ d’action est limité et vous devez bien souvent l’utiliser avec une rallonge.

Coupe-bordures sans fil à batterie

Un coupe-bordures sans fil présente les mêmes avantages qu’un coupe-bordure électrique sans l’inconvénient du fil et/ou de la rallonge puisqu’il fonctionne grâce à une batterie rechargeable. La batterie met entre 45 minutes et 3 heures pour se recharger et son autonomie est comprise entre 30 et 60 minutes, selon les modèles.

Deux puissances d’accu sont disponibles :

  • 18 volts pour les petites surfaces de moins de 400m² ;
  • 36 volts pour les surfaces de plus de 400m².

Coupe-bordures thermique

Un coupe-bordures thermique fonctionne à l’essence. Il peut disposer d’un moteur à 2 ou 4 temps. Ce dernier est plus puissant et possède une capacité de coupe plus large. Ce modèle de coupe-bordures est adapté pour les jardins de grandes surfaces où des herbes robustes peuvent se développer. Vous pourrez également l’utiliser pour les gros travaux d’entretien dans les zones éloignées de toute prise électrique. Sa puissance est comprise entre 700 et 1000 watts. Plus puissant, autonome et maniable, il n’en reste pas moins bruyant et trois fois plus lourd qu’un modèle électrique. Ce modèle se rapproche d’une débrousailleuse ou d’un coupe-herbes.

Type de coupe-bordures Puissance Type de surface Avantages Inconvénients
Coupe-bordures électrique 300 à 1 000 watts Petites et moyennes surfaces Silencieux, léger Fil donc champ d’action limité
Coupe-bordures sans fil 300 à 1 000 watts Petites et moyennes surfaces Silencieux, léger Autonomie limitée
Coupe-bordures thermique 700 à 1 000 watts Grandes surfaces Puissant, autonome, maniable Bruyant, lourd

3. Débrousailleuse, coupe-herbes ou coupe-bordures ?

La débrousailleuse est un outil qui, comme son nom l’indique, permet de débroussailler mais aussi de faucher les ronces, les broussailles et les herbes hautes et donc d’effectuer les finitions des grands terrains sans encombres. En ce sens, elle est beaucoup plus polyvalente qu’un coupe-bordures et idéale pour le gros désherbage !

Un coupe-herbes, qui s’apparente à une débrousailleuse, permet également d’effectuer des travaux de fauchage et de défrichage sur des petites et moyennes surfaces alors que le coupe-bordures sert plutôt aux travaux de finitions.

Sur ces deux outils, les moteurs sont situés en haut. Ils peuvent avoir un harnais pour plus de confort de travail. Cependant ils sont plus lourds et plus chers.

4. Quel système de coupe ?

La tête de coupe d’un coupe-bordures peut être munie d’une lame (ou d’un couteau) en plastique ou d’une bobine de fil de nylon. Les modèles à lames se rapprochent plus des débroussailleuses et seront tous indiqués pour tailler des haies. A lames ou à fils, les coupes-bordures tranchent l’herbe avec efficacité sous l’effet de la vitesse de rotation.

Pour un système composé de fils en nylon, vous avez le choix entre deux types de fils :

  • fil rond pour les herbes tendres ;
  • fil carré pour les herbes plus robustes.

A savoir que plus votre fil sera gros, plus il sera résistant. Et plus vous choisirez une largeur de coupe importante, plus votre appareil sera rapide dans la réalisation de sa tâche.

Le système d’alimentation du fil peut être automatique, par frapper au sol ou manuel.

  • Manuel : vous tirez sur le fil dès que celui-ci est trop court.
  • Semi-automatique : vous déroulez le fil en frappant la tête de coupe contre le sol (système tap & go).
  • Automatique : le fil s’allonge tout seul dès qu’il est trop court.

5. Quelle puissance ?

Plus la puissance est importante, plus vous pourrez couper des herbes difficiles (denses et robustes) mais plus vous aurez de chances que l’appareil vibre et fasse du bruit. La puissance d’un coupe-bordures est généralement comprise entre 250 et 500 watts.

  • Pour les bordures d’une pelouse classique : 300 watts suffiront.
  • Pour des herbes hautes et des mauvaises herbes : préférez un modèle compris entre 400 et 700 watts.
  • Pour les broussailles, les haies d’arbustes et les plantes indésirables : optez pour un modèle de 800 watts et plus.

6. Quels accessoires et options ?

Une poignée ergonomique et réglable

Préférez une poignée large pour pouvoir la saisir même avec des mains gantées. Certains modèles sont vendus avec une deuxième poignée ajustable pour plus de confort et d’équilibre.

Une tête de coupe orientable

Une tête de coupe orientable à 90 degrés permet d’accéder aux endroits inaccessibles. Cela facilite également la coupe tant à l’horizontale qu’à la verticale. Vous pourrez pivoter sans encombre et travailler en « dresse-bordure » (à la verticale) sans vous tordre les poignets et sans risquer de couper vos fleurs aux bords des massifs.

Un carter de protection

Si votre tête de coupe est munie d’un carter de protection, les projections d’herbe, de cailloux, de terre et de graviers seront limitées !

Un manche télescopique

Certains modèles proposent un manche télescopique. Pratique pour adapter l’appareil à la hauteur que vous voulez.

Un interrupteur de mise en route plus large

Enfin, intéressons-nous à l’interrupteur de mise en route de votre appareil. Choisissez-en un large afin de pouvoir appuyer dessus avec au moins 2 voire 4 doigts. En effet, si vous utilisez votre coupe-bordure pendant longtemps et que vous devez rester appuyé, cela vous permettra de ne pas (trop) crisper votre main et de ne pas finir avec des crampes.

7. Quelles précautions prendre pour utiliser un coupe-bordures ?

Lorsque vous utilisez un coupe-bordures, mieux vaut être bien équipé et porter des vêtements de protection : des lunettes, des gants, des chaussures de sécurité bien solides ou des bottes et des vêtements longs et épais voire des protections auditives - si vous utilisez un modèle thermique.

Contrôler également votre appareil avant chaque utilisation. Vérifiez que le capot, la bobine, la tête de coupe et le câblage sont bien en place. Enfin, n’oubliez pas d’enlever les débris accumulés afin qu’ils ne se projettent pas en l’air ou se bloquent à l’intérieur du fil.

Les principales marques

Pour aller plus loin

Découvrez nos derniers guides