Accueil Chauffe-eau
Bien choisir son nettoyeur
Guide de Choix Climatisation

“Bien choisir” son chauffe-eau

Un chauffe-eau, comme son nom l’indique si bien, est un appareil qui va chauffer votre eau sanitaire. Il est donc indispensable si vous souhaitez : faire la vaisselle, vous laver les mains ou prendre des douches et/ou des bains. L’important est donc de choisir votre chauffe-eau en fonction de vos besoins. Outiz vous aide à ne pas vous tromper à travers son guide de choix complet.

1. Quelle énergie choisir ?

Vous avez le choix entre plusieurs types d’énergie.

Le chauffe-eau électrique

Un chauffe-eau électrique est le plus répandu sur le marché. En effet, il n’est pas cher à l’achat et facile à installer. En revanche, si vous ne choisissez pas la contenance adaptée à votre foyer, sa consommation énergétique sera élevée et fera exploser votre facture d’eau !

Son principe de fonctionnement est simple : une résistance est immergée dans l’eau pour la chauffer (à la manière d’une bouilloire). La résistance peut être blindée ou stéatite :

  • la résistance blindée est en contact direct avec l’eau. Elle est donc adaptée aux régions peu calcaires ;
  • la résistance stéatite est protégée par un fourreau émaillé, elle conviendra donc à des régions où l’eau est calcaire car elle aura moins de risques de s’entarter avec le temps.

Un thermostat est également présent pour vous permettre de régler la température comme vous l’entendez. Silencieux, ce modèle de chauffe-eau s’installe dans n’importe quelle pièce.

Pour un chauffe-eau électrique comptez entre 500 et 1 500 euros.

Le chauffe-eau thermodynamique

Un chauffe-eau thermodynamique est équipé d’un ballon d’eau chaude et d’une pompe à chaleur. Celle-ci utilise les calories contenues dans l’air pour chauffer l’eau et va rejeter de l’air très froid. Raison pour laquelle vous devez impérativement l’installer dans un local non chauffé et bien isolé du reste de la maison. S’il fait très froid, la résistance du cumulus prendra le relais.

Son prix est d’environ 2 500 euros à l’achat pour un ballon de 300 litres mais permet de diviser votre facture par trois. Plus respectueux de l’environnement, il permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% sur le prix du matériel. En revanche, attention, il ne conviendra pas à un couple ou à une personne vivant seule.

Le chauffe-eau solaire

Un chauffe-eau solaire va chauffer l’eau grâce à des panneaux solaires installés sur le toit de votre maison. Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% sur son installation. Avant de vous lancer, vérifiez le taux d’ensoleillement de votre région.

L’installation peut vous coûter entre 5 000 et 7 000 euros (pour une famille de 3/4 personnes) mais vous permettra de réduire votre facture d’eau chaude sanitaire de 50 à 70% par an en plus de respecter l’environnement.

Le chauffe-eau gaz

Plus économique qu’un chauffe-eau électrique, un chauffe-eau gaz est doté d’un brûleur qui va brûler l’eau immédiatement pour la distribuer à tout moment de la journée. Il peut être alimenté par du gaz naturel, du propane ou du butane.

Attention vous n’avez pas le droit de l’installer dans une salle de bain, une chambre, un séjour ou dans une pièce qui n’est pas ventilée par une VMC.

Pour ce modèle, prévoyez un budget compris entre 600 et 3 000 euros selon le modèle choisi.

2. Quelle production d'eau chaude ?

Chauffe-eau instantané

Un chauffe-eau instantané ne chauffe l’eau que lorsque vous la tirez au robinet. Ce système ne dispose pas de cuve de stockage. Il produit de l’eau au fur et à mesure de la demande. Vous avez ainsi accès à de l’eau chaude quand vous le souhaitez et en quantité illimitée. L’eau étant chauffée ponctuellement, cela vous permet de réaliser des économies. Toutefois, vous devez parfois attendre pour obtenir la température désirée. Il est également possible d’avoir des écarts de températures si l’eau est tirée simultanément de deux pièces différentes.

Chauffe-eau à accumulation

Un chauffe-eau à accumulation ou ballon d’eau chaude ou cumulus est équipé d’un réservoir dans lequel l’eau est chauffée. La réserve d’eau se vide au fur à mesure et est remplacée par de l’eau froide qui sera ensuite réchauffée. Vous bénéficiez d’eau chaude tant que votre capacité n’est pas dépassée. L’inconvénient est qu’une fois le ballon vidé, vous devez attendre qu’il se remplisse et la consommation d’énergie est plus importante.

3. Positionnement du chauffe eau

L’espace dont vous disposez est également un critère de choix important. En effet, la superficie de votre habitation détermine si vous avez besoin d’un chauffe-eau vertical, horizontal, sur socle ou mural.

Parmi les modèles verticaux, vous avez le choix entre :

  • les accrocher sur un mur porteur avec des pattes de fixation ;
  • les installer sur un trépied en l’absence de mur porteur ou si votre chauffe-eau fait plus de 100 litres. Attention, une fixation murale est tout de même obligatoire pour assurer la stabilité de votre appareil ;
  • pour un chauffe-eau d’une capacité de 200 à 300 litres, vous devez le placer au sol sur un socle stabilisateur.

Du côté des chauffe-eaux horizontaux vous avez également le choix entre le poser au sol sur un socle ou l’accrocher au mur ou au plafond.

Dans un petit espace, privilégiez un chauffe-eau mural ou un modèle ultra plat qui vous fera gagner de la place !

4. Capacité et puissance du ballon

Vous vous doutez bien que si vous êtes célibataire ou une famille nombreuse, vous n’aurez pas la même consommation d’eau et donc, pas besoin de la même taille de ballon d’eau chaude.

Il est important de choisir la bonne capacité : si votre ballon est trop petit, il ne vous suffira pas. En revanche, s’il est trop grand, sa consommation énergétique sera trop importante, tout comme votre facture d’eau !

Pour vous aider à trouver la capacité idéale pour votre logement, on estime que 50 litres correspondent à la consommation d’une personne par jour :

Nombre d'habitants Capacité du cumulus
1 adulte 50 L
1 adulte + 1 enfant 75 L
2 adultes 100 L
2 adultes + 1 enfants 150 L
2 adultes + 2 enfants 200 L
2 adultes + 3 enfants 250 L
Plus >250 L

Mais ce n’est pas tout ! La capacité de votre ballon dépend également de votre usage quotidien de l’eau chaude. En effet, votre consommation ne sera pas la même si vous prenez une douche ou un bain :

Usage Consommation d'eau
Vaisselle à la main Entre 15 et 50 L
Lave-vaisselle Entre 20 et 45 L
Douche Entre 40 et 50 L
Bain Entre 100 et 150 L

Quant à la puissance, elle dépend du nombre d’équipements sanitaires que vous possédez :

Equipements sanitaires Puissance
Lavabo ou évier 8,7 kW
Lavabo + évier 9,5 kW
Lavabo + évier + douche 17 à 20 kW
Evier + douche + baignoire 22 à 24 kW
Lavabo + évier + douche + baignoire 28 à 31 kW

5. Quels sont les équipements indispensables ?

De nombreux équipements et accessoires sont indispensables pour le bon fonctionnement de votre chauffe-eau. Parmi eux :

  • les anodes équipent toutes les cuves pour éviter la corrosion. Elles peuvent être en magnésium, en titane - à courant électrique imposé (ACI) - ou ACI hybride (composée de magnésium et de titane) ;
  • le groupe de sécurité ou soupape de sécurité est obligatoire pour votre arrivée d’eau froide. Il sert à maintenir l’intérieur du chauffe-eau à une pression raisonnable afin d’éviter qu’il n’explose. Veillez à ce qu’il soit conforme à la norme ND D 36-401 ;
  • le réducteur de pression vous permet de limiter la pression afin de protéger le ballon et le groupe de sécurité ;
  • le limiteur de température ou mitigeur thermostatique mélange l’eau chaude du ballon à l’eau froide du réseau pour éviter les risques de brûlures et d’éclatement. Il est obligatoire si votre tuyauterie est en PER, en cas de rénovation lourde ou dans un logement neuf ;
  • le vase d’expansion limite la perte d’eau lors de la chauffe du ballon. Vous chauffez ainsi moins d’eau et le groupe de sécurité est moins sollicité.

6. Installation, fixation et raccordement

Votre chauffe-eau électrique doit être installé dans un local ventilé et à l’abri du gel. Ensuite il doit respecter les réglementations en vigueur : c’est-à-dire être raccordé au réseau électrique et d’eau sanitaire. Vous devez ainsi le brancher à votre arrivée d’eau et le raccorder à l’électricité, après avoir déterminé sa place (à moins de 8 mètres d’un point de puisage d’eau chaude) et l’avoir correctement fixé au mur.

Attention, si vous envisagez de l’installer dans une salle de bain, votre installation doit respecter la norme NF C 15-100. Votre appareil doit ainsi être installé à plus de 60 cm de la douche ou de la baignoire.

Avant de faire le raccordement hydraulique et électrique, n’oubliez pas de couper le courant électrique et l’arrivée d’eau.

Pour un chauffe-eau gaz, thermodynamique ou solaire, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel.

7. Comment entretenir votre chauffe-eau ?

Pour garder votre chauffe-eau en bon état, éviter la panne, garantir sa sécurité et continuer à faire des économies d’énergie, il est indispensable de l’entretenir. En effet, si vous ne le faites pas, votre consommation électrique risque d’augmenter.

Les chauffe-eaux au gaz doivent être entretenus par un chauffagiste tous les ans. Nous vous conseillons également de faire appel à un professionnel pour un chauffe-eau solaire ou thermodynamique.

Quant aux chauffe-eaux électriques, il n’y a aucune obligation d’entretien. Vous pouvez vidanger et détartrer votre chauffe-eau vous-même. Pour la vidange, il suffit de vider la cuve pour retirer les résidus et la remplir ensuite. Renouveler cette opération tous les 2/3 ans. Le détartrage consiste, quant à lui, à vider le réservoir du surplus de calcaire accumulé. Vous pouvez le faire tous les 4/5 ans ou tous les 2 ans dans une région particulièrement calcaire.

Vérifiez également une fois par mois que votre groupe de sécurité fonctionne bien en manipulant le bouton de vidange. Il doit être changé tous les 5 ans et si vous installez un chauffe-eau neuf.

Enfin, dans une maison secondaire ou si vous vous absentez pendant plusieurs semaines, mettez le chauffe-eau hors tension et faites une vidange pour éviter le risque de gel.

Les principales marques